Accueil >> Interviews >> Jérémie Barlog (SLAB Magazine)

SLAB Magazine

Peux tu nous donner ton pédigrée ?
J : Je m'appelle Jérémie Barlog, je viens juste d'avoir 27 ans et  je suis graphiste / D.A. indépendant!

Avant de parler de Slab, peux-tu nous dire : pratiquant bodyboard ou non ?
J :  Et oui en effet, fervent pratiquant du boogie depuis l'age de 11 ans mais plus sérieusement et toute l'année depuis mes 17 ans. Ma famille est originaire de Vendée, à Longeville sur Mer plus précisément, et c'est là bas que j'ai accompli mes premiers faits d'armes.

Slab ??? Un nouveau nom dans les publications sur le bodyboard… Peux-tu nous en dire un peu plus sur la publication : qui se cache derrière, comment est née l’idée?
J : L'idée de Slab murie dans nos têtes depuis maintenant quelques années en fait. Sérgio et moi avons vraiment rencontré beaucoup de bodyboarders qui avaient le même sentiment que nous par rapport aux médias Bodyboard Francais : un mag papier orienté vers une niche assez "adolescente", des médias Internet très pro mais traitant uniquement de l'information. Bref, on a vraiment voulu apporter quelque chose d'alternatif avec Slab, un magazine proche du passionné lambda, sans pour autant tomber dans la facilité : donc nous prenons un soin énorme lorsqu'il s'agit de traiter l'image et les mots.
On est principalement 2 sur le projet : Sérgio qui est le redacteur en chef, s'occupe de la création et de la coordination des textes à la sauce SLAB et moi, je m'occupe de tout le reste: graphisme, web, édition et bien sur communication.

Que va-t-il se passer après le numéro 1 ?
J : Ahaah ! :) et ba l'aventure continue! On est en ce moment même en train de bucher sur le numéro 2 de SLAB qui devrait sortir dans sa version Papier courant mars 2010, et dans sa version online courant avril. On commence à avoir plus de visibilité surtout grâce à la confiance reconduite de nos collaborateurs. Le numéro 2 aura plus de pages, donc plus d'images et plus de textes!

Est-ce une publication de passionnés ou y-a-t-il un avenir planifié?
J : C'est avant tout un projet de passionnés car nous avons chacun un travail respectif et on ne dégage pratiquement pas de sources de revenus de la publication, on retombe sur nos pieds financièrement et c'est le principal. Il y a quand même énormément d'heures de travail derrière tout ça mais quand on aime, on ne compte pas! ;)

S : L'envie de sortir quelque chose de différent à été très forte et nous a poussé à la sortie du numéro 1 sans aucune prétention de résultat économique quelconque. Nous n'avions pas fait de plan sur la comète, mais en voyant l'impact et les retours de la part des lecteurs, le lancement du numéro 2 nous est apparu comme une évidence, à tel point que les grandes lignes d'un numéro 3 sont déjà en cours d'écriture.

Quel est le concept de la publication par rapport aux publications papier actuelles ?
J : Comme je l'ai dit plus haut dans l'interview, on veut vraiment proposer un produit différent de ce qui se fait actuellement. Donner la parole aux vrais passionnés et pas uniquement à des pros. Amener quelque chose de soigner, graphiquement parlant, et bien sur, des textes intéressants et des images percutantes. Notre but ultime serait de faire une sorte de "Movement" avec les textes de "Surfer's Journal"! ahah! Y a encore du taff! :)
S : Autour de ce concept, il y a également l'idée de remettre en avant le "vieux continent" et toutes les particularités du boogie sur notre bonne vieille France. Loin de nous l'idée d'être chauvin, mais on a constaté une énorme déperdition de nos talents locaux (régions, vagues, photographes, bodyboarders) et on a voulu leur donner un espace ou ils pouvaient s'exprimer.

Côté photo, comment fais / feras tu pour avoir des clichés variés (pas seulement un spot) et de qualité ?
J : Pour le numéro 1, on a fait jouer nos réseaux de potes photographes et puiser dans notre propre stock perso de photos. Je connais bien les photographes vendéens Nicolas Breluzeau et Alexis Allano qui nous ont fait confiance dès le début en nous donnant de superbes clichés!
Pour le 2, c'est génial. Beaucoup de photographes nous ont contacté pour nous proposer d'utiliser leur clichés et on a vraiment de magnifiques images!! Je tiens d'ailleurs à les remercier ici car c'est aussi grâce à eux que l'on peut évoluer dans le bon sens! La France possède énormément de photographes pros ou amateurs de talents et avec Slab, on essaye à notre échelle de mettre leurs travaux en avant!

Un dernier mot ?
Un grand merci à tous nos collaborateurs: Nicolas Breluzeau, Alexis Allano, Alain Peirera, Laurent Bory, Didier Grilo, Lenaic Gouirec, Ewen Cloarec, Fred Habasque, Xavier du Tertre, Basile Hemidy,  Jeremy landrein, Maxime Annonier, Seb Galtier, Mathieu Hemon!
Egalement à bodyboardpro et au shop ENIGMA qui nous soutiennent depuis le début!
Et bien sur, merci à toi laurent! longue vie à biscotte.nu!

Merci Jérémie

Lisez le magazine sur SLABMagazine.net

Bodyboard Land -- 2010


Portrait
  • SLAB edition papier

    photos SLAB tirage limité

    SLAB online 1

    SLAB online 2

    SLAB online 3

    SLAB online 4

    SLAB online 5

    SLAB online 6
  •